corco final

Synthèse d’expatriation

Avoir l’occasion d’effectuer une expatriation à l’étranger est déjà une énorme chance, mais avoir été acceptée à l’IBMEC Rio de Janeiro… Je n’aurais pas pu espérer mieux !

Les premiers jours ont d’abord étaient compliqués puisque j’arrivais dans un pays dont je ne connaissais pas grand chose, je ne parlais pas du tout portugais, et j’ai dû apprendre à vivre et me débrouiller seule… Mais après quelques semaines, je me suis complètement acclimatée à la vie et à la culture carioca. J’ai adoré suivre les cours de l’IBMEC, je les ai tous trouvé très intéressants. Je pense avoir acquis des connaissances importantes au point de vue universitaire, qui permettront de renforcer mon profil professionnel.

J’ai rencontré pas mal de problèmes, le premier a été celui de la recherche du logement, puis il y a eu la langue, personne ne me comprenait, je me suis donc sentie vraiment seule et loin de chez moi. Le manque de ma famille et de mes proches a aussi été difficile à surmonter. J’ai aussi été victime d’une agression. Un soir dans un taxi, le chauffeur et moi nous sommes fait braquer par un motard armé. Les 10 secondes durant lesquelles nous avons détaché nos montres et donné l’argent que nous avions on était les pires de ma vie. Je comprends aujourd’hui et plus que jamais pourquoi on dit qu’à Rio on vit entre l’enfer et le paradis : on s’habitue premièrement à la vie à la plage et au soleil, mais il suffit d’un peu de malchance pour qu’il nous arrive une fâcheuse mésaventure. Je suis tout de même fière et ne regrette rien de ce qu’il s’est passé durant cette expatriation. J’ai réussi à me prendre totalement en charge, même s’il m’est arrivé une mésaventure, je ne peux que ressortir de là plus forte et grandie.

Enfin, je souhaitais remercier sincèrement l’IPAG BS, sans qui je n’aurais jamais pu vivre une expérience comme celle-ci, qui est, et je pense restera pour un long moment, la meilleure de ma vie. Je suis consciente que j’ai bénéficié d’une chance que beaucoup aimerait avoir, j’ai eu l’occasion de grandir, et d’apprendre beaucoup sur moi-même.  Je ne pensais pas tomber autant sous le charme de la façon de vivre carioca, de ce soleil omniprésent, de ses plages magnifiques, de cette population gentille, accueillante, généreuse, avec une joie de vivre incroyablement surprenante. De plus, j’ai eu l’occasion de découvrir un autre mode d’enseignement, de rencontrer et d’échanger avec des professeurs souvent très différents des professeurs français, sans oublier toutes les connaissances acquises grâce aux cours proposés. J’ai eu l’occasion d’évoluer de façon personnelle et je pense avoir acquis des connaissances en cours mais aussi sur moi, pouvant m’être utile plus tard dans ma vie professionnelle. Je ne m’attendais réellement pas à atteindre toutes les attentes et les idées que je m’étais faites de Rio, mais je crois pouvoir assurer que, même si elles ont naturellement évoluées au long de mes cinq mois d’expatriation, je les ai dépassé de loin. C’est aujourd’hui avec beaucoup d’émotions que je reparle de cette période de ma vie, et j’espère y retourné au plus vite !

corco final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>