Rapport d’étonnement.

Durant mon séjour, plusieurs différences ont été observées.

 

Nourriture :

 

La cuisine est très épicée dans la région de Yunnan. Il faut poser la question à une serveuse avant de choisir son plat : « la » ou «  bu la » (épicé ou pas épicé). Les chinois mangent tous avec des baguettes et il est impossible de trouver des couverts dans la cantine du campus. Il faut alors apprendre à se servir des baguettes. Au bout de quelques jours, des progrès se font ressentir, nous devenons plus adroits.

Tous les plats sont accompagnés de riz. Leur riz est leur principal aliment, il ne faut pas oublier que la chine reste le premier producteur de cette denrée.

 

Mentalité chinoise :

 

Nous étions les seuls occidentaux sur le campus et les étudiants chinois s’interrogeaient sur notre présence dans leur université. Ils nous suivaient du regard dès que nous nous baladions dans les allées du campus et ils voulaient par moment nous prendre en photo : nous étions la nouvelle attraction de l’université. Les chinois considèrent que les étrangers sont très élégants et qu’ils ont un joli visage : les yeux écarquillés sont synonyme de beauté pour eux.

Ils sont très curieux. Ils aiment bien savoir quel est ton pays d’origine, te questionner sur ta vie privée.

Ils cherchent à en connaitre davantage sur ton personnage. Malheureusement, la barrière de la langue écourtait certaines conversations. Certains sujets (politique) délicats sont également à éviter. Cela peut être dérangeant.

Les chinois peuvent également être gênés. Ils sont parfois timides et ils peuvent devenir nerveux quand un étranger vient engager la conversation. Ils n’osent pas s’exprimer par crainte de faire une erreur, ils n’ont pas une très grande confiance en eux.

Dans l’ensemble, les chinois sont généreux, cela fait partie d’une de leur grande qualité. Dans un café, ils peuvent vous inviter à leur table et vous faire participer à leurs jeux. Ils vont vous donner des cigarettes et un refus de votre part pourrait les incommoder. Lors d’un repas, les chinois vont se charger de payer la note, ils ont été très contents de partager ce moment avec vous et ils ne veulent pas diviser le montant.

 

Savoir-vivre et coutumes :

 

Les chinois étant individualistes, ils n’ont pas les mêmes règles de comportement vis-à-vis des autres. Ils ne vont pas nécessairement s’excuser après vous avoir bousculés, ils peuvent vous dépasser dans une file d’attente, ils ne vont pas forcément vous tenir la porte.

Il est assez fréquent de voir des chinois cracher dans n’importe quel lieu. Ils ne se cachent pas pour le faire et ils n’essayent pas de jouer la discrétion, le regard des autres les rend indifférent.

Les chinois sont très patients et attentifs. Pendant les cours, les chinois ont un comportement assidu : ils ne bavardent pas avec leurs voisins et ils ne se dispersent pas. Ils écoutent leur professeur sans l’interrompre. Ils font preuve de rigueur et ils sont très concentrés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>