3 avril 2016

Scoutisme et mixité sociale

Lors de la création du scoutisme, Baden-Powell s’est engagé dans la lutte contre l’exclusion et la ségrégation sociale. 
 
Aujourd’hui, il existe en France une trentaine de groupes SGDF au service des jeunes en difficultés vivant dans des quartiers populaires. 
 
Le scoutisme des quartiers populaires a plusieurs objectifs : 
- Rendre le scoutisme accessible aux enfants de ces quartiers, 
- Leur permettre de pouvoir intégrer un groupe, 
- Leur permettre de pouvoir vivre des activités avec d’autres enfants, 
- Soutenir le parents dans l’éducation de leurs enfants. 
 
Pour se faire, ces groupes organisent des animations de rue dans les quartiers, des journées pour découvrir le scoutisme, des week-ends campés, des camps d’été. 
Les jeunes adultes, âgés de 17 à 20 ans ont même la possibilité de mer des projets de solidarités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>