étonnement

Rapport d’étonnement / Astonishment report

Partir à l’étranger c’est l’occasion de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture. Et il est rare que deux pays se ressemblent comme deux gouttes d’eau, plusieurs choses m’ont donc étonné lors de ces 6 mois en Australie. Bien que l’Australie soit un pays développé, tout comme la France, les habitudes de vie ne sont pas les mêmes.

 

Trouvez ci-dessous quelques-unes des choses qui m’ont surprise:

 

Tout d’abord, le culte du corps! En effet, ce concept est extrêmement implémenté en Australie. Vous pouvez trouver des salles de sport à chaque coin de rue, vous voyez partout des joggeurs, des gens faisant de la musculation, du surf, du paddle, etc. L’Australien(ne) typique est blond aux cheveux longs, musclé(é), fait du surf et du paddle, va souvent à la salle de sport et mange sain.

 

J’ai aussi remarqué que l’Australie possède de nombreuses amendes, et pour tout! Voici quelques exemples:

- si vous conduisez un vélo sans casque: $200 AUD d’amende;

- si vous jetez votre mégot de cigarette dans la rue: $100 AUD d’amende;

- si vous êtes ivre sur la voie publique: jusqu’à $1,000 AUD d’amende;

et a liste continue.

 

J’ai trouvé les Australiens très ouverts et accueillants. Ils sont toujours prêts à aider et ce pour n’importe quelle situation. Si vous êtes perdu dans la rue et que vous demandez votre chemin, il n’est pas rare que l’on vous emmène jusqu’à votre point d’arrivée. De plus ils sont très souriants, je n’ai pratiquement pas vu d’Australien sans le sourire quand ils vous parlent. Chaque fois que vous allez dans un magasin, on vous accueille avec un grand sourire, et on vous demande « how are you doing today? », c’est très agréable!

 

Une chose qui m’a surprise et énervée à la fois, est les passages piétons. En effet, si vous prévoyez de vous rendre à un endroit, anticipez presque le double de temps à cause des passages piétons. Il n’est pas rare d’attendre 5 minutes au feu rouge!!

 

Je fus aussi surprise par l’absence de formalité dans le monde professionnel. Il n’est pas rare que deux personnes d’un niveau hiérarchique différent se disent « Hi mate », « Cheers » ou sortent ensemble le soir ou week end. Ma patronne m’appelle « darling » ce qui fut très surprenant la première fois mais je m’y suis habituée.

 

Voici la version anglaise de mon rapport d’étonnement:

Living for a while abroad makes you discover new way of living, new habits, new people and new things. After this 6 months in Australia, I was surprised by many things.

Australia is a developed country, such as France, so the level of life is quite the same and I did not had a massive shock when I arrived. However, I noticed a few different habits.

I noticed than the cult of the body is highly implemented. You can see everywhere gyms, people running, surfing, paddling, work out, walking… They pay a lot attention to the food, you can see numerous healthy/organic shops. The typical Australian guy/girl is blond with long hair, muscular, surfs, runs, works out and eats healthy.

I also noticed, Australia gives a lot of fines, for everything and these are not small ones. Here is some examples: if you do not wear a helmet while riding a bike, a fine of $200 AUD applies; if you throw you cigarette butt in the street, the fine is $100 AUD; if you are drunk on the street and cause any problems the fine can amount to $1,000 AUD. And the list goes on. Leaving abroad is about learning to live with the rules of the country you are in so I learnt to follow them during my stay.

When I first arrived, the first thought I had about Australian people was that they were very kind and helpful. They are trying to help you as much as they can, if you are lost in the city, they will bring you all the way to your arrival point. This was so nice to experience, especially compared to Paris where people are not that helpful. When you are talking to an Australian, they are always smiling offering you their help, knowledge, or something you ask for.

One thing I was really annoyed about was the crosswalk. Indeed, if you plan to go somewhere, anticipate almost the double of time. You can wait up for 5 minutes at a crosswalk which feels like forever when you are running late.

I was surprised by the way people acted in the professional environment. While in France you have to be highly formal with your superiors, here it is common to say « Hi », « Cheers », hang out with your boss. Sometimes my boss even called me « darling » which surprised me a lot the first time, but after a few time I got used to it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>