28 mai 2018

Les agrégats monétaires

On connait tous que la monnaie est une moyenne de payement, un instrument de réserve de valeur et une des formes qui peut prendre la richesse.

Il est important à savoir que la masse monétaire est classés du plus liquide au moins liquide. Les autorités monétaires ont besoin de suivre l’évolution de la quantité de monnaie en circulation pour être en mesure de la contrôler. L’intérêt de la mesurer est double car son augmentation peut jouer aussi bien sur la croissance économique que sur l’inflation. Donc les autorités monétaires européennes ont défini trois types d’agrégats monétaires :

1111

1112

  

  •        M1 = billets + pièce + dépôts à vue

 

  •        M2 = M1 + dépôts avec un préavis inférieur ou égal à trois mois + dépôts à terme d’une durée initiale inférieure ou égale à deux ans.

 

  •        M3 = M2 + pensions + titres d’OPCVM monétaires + titres de créance de durée initiale inférieure ou égale à deux ans émis par des IFM.

M2 – M1 = dépôt à terme. M3 – M2 = OPCVM, titres de créances

enlightenedLes critères de construction des agrégats monétaires :

  • la liquidité : plus la convention d’un actif en moyen de paiements est aisé, rapide et accompagné d’un faible risque de perte en capital, plus l’actif est considéré comme monétaire.
  • nature institutionnels : un actif est considéré comme plus monétaire lorsque l’émetteur est un établissement de crédit (le cas d’un certificat de dépôt) plutôt qu’un agent non financier (cas d’un billet de trésorerie).
  • critère fonctionnel : vise à isoler les actifs utilisés en moyen de paiement.
  • critère comportementale : comportement des agents détenant l’actif.
  • critère de maturité : Plus la durée du placement est longue, et moins les actifs sont considéré comme liquide.

enlightenedLes qualités attendues des agrégats monétaires :

  • la représentativité : aptitude à refléter la capacité de dépense des agents non financier résident (croissance de l’agrégat monétaire entraine inflation).
  • la disponibilité et fiabilité des données statistiques : les statistiques concernant les agrégats monétaires doivent être disponible avec une fréquence relativement élevé.
  • la cohérence : agrégats plus large (plus de composante) tendent à regrouper des actifs de plus en plus hétérogène.

enlightenedL’influence de la qualité de la monnaie sur l’activité économique :

Pour qu’une monnaie soit acceptée sur un territoire, elle doit être de qualité. La qualité d’une monnaie dépend :

  • De sa stabilité interne (faible inflation)
  • ​De sa stabilité externe (taux de change stable par rapport aux autres devises)
  • ​De la confiance des agents économiques dans le système bancaire

enlightenedL’influence de la quantité de monnaie sur l’activité économique :

  • Si les taux d’intérêt sont élevés, les agents économiques vont diminuer leurs investissements et leur consommation d’où une baisse de l’activité économique.
  • ​L’augmentation des liquidités en circulation dans l’économie encourage la consommation et l’investissement. Elle stimule en conséquence la croissance économique.
  • ​La restriction des liquidités en circulation dans l’économie déprime la consommation et l’investissement. Elle constitue un frein à la croissance économique.

enlightenedTrop de monnaie dans une économie entraîne l’inflation des prix:

  • Réduction de la valeur interne de la monnaie et baisse du pouvoir d’achat
  • ​Réduction de la valeur externe de la monnaie et baisse de la compétitivité des biens nationaux
  • Les dettes et les créances en monnaie nationale perdent de leur valeur.

enlightenedLes agrégats monétaires permettent des comparaisons dans l’espace et dans le temps. Par exemple, on peut se demander comment évolue le taux de croissance en France depuis 5 ans ?

Les agrégats monétaires, M1, M2, M3 servent à :

  • Suivre le comportement d’épargne des agents économiques
  • Indiquer l’évolution de la masse monétaire. Par exemple : une forte croissance de M1, signale que les dépôts ont augmenté, donc que les banques ont accordé plus de crédit aux agents économiques. Par conséquent, ceux-ci se retrouvent avec un revenu plus important, et leur demande s'accroît, ce qui peut entraîner des pressions inflationnistes si l'offre ne suit pas.

Les agrégats monétaires sont des indicateurs statistiques qui reflète la capacité de dépense des agents économiques. Le rôle de ses indicateurs est de fournir des informations aux banques centrales devant permettre a celles-ci de guider au mieux les évolutions monétaires en fonction des leurs objectifs. Les agents économiques arbitrent entre monnaie, biens et titres en fonctions de considérations de risque et de rendement et c’est au terme de cette comparaison qu’ils définissent la structure réel, financière et monétaire de leurs patrimoines.

111123

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *