20 avril 2018

Les métiers de la gestion de patrimoine

 

Conseillers financiers / conseiller en investissement financier

 

Il s’agit d’un professionnel qui fournit un conseil financier et qui assiste le client dans la gestion de son patrimoine.

Les principales missions d’un conseiller financier sont les suivantes :

  • Gestion de portefeuille client

  • Analyse du patrimoine et des revenus du client

  • Conseil clientèle sur les investissements financiers (actions, obligations, parts de fonds commun de placement, etc.)

  • Analyse de l’actualité économique

  • Négociation des taux et des transactions

  • Conseil en matière de crédits et d’assurances

Le conseiller n’intervient pas uniquement auprès de clients privés mais peut également vendre son service auprès d’entreprises. Dans ce cas précis, son rôle sera d’accompagner la société dans les acquisitions et cessions d’entreprise ainsi que les levées de fonds.

Chacun des conseillers en investissement financiers est obligatoirement enregistré sur le site de l’ORIAS et son activité est contrôlée par l’Autorité des Marchés Financiers. 

 

Le Gérant de portefeuille

 

Nous avons également le gérant de portefeuille. Ce gérant travaille notamment pour des investisseurs qui ont préalablement confié des fonds dans le but de les placer sur les marchés financiers. Sa mission principale est de prendre les décisions quant à l’investissement des fonds de portefeuilles.

Pour ce faire, il doit dans un premier temps analyser chacun des aspects macro-économique et quantitatif des actifs afin d’investir au mieux. 

Côté entreprise, le gérant de portefeuille est également amené à trader ce qui signifie qu’il placera lui-même les ordres sur les marchés. Ce cas s’applique en majorité pour les groupes de taille moyenne. Pour les grands groupes, il confie ses ordres à des tables de négociations qui les exécutent.

Sa fonction lui permet aussi de gérer des valeurs mobilières ou des unités de compte dédié dans le cadre d’une assurance-vie. Ces missions se résument à définir une politique adaptée en fonction des besoins et de l’aversion au risque du client et de définir un benchmark adapté au portefeuille (taux d’emprunt, indice boursier etc.).

 

Le notaire

 

Le notaire est un professionnel du droit civil, nommés par l’Etat. Il reçoit et rédige différents documents (actes de vente d’un bien, contrats de mariages, donation…) et leur confèrent leur authenticité.

Les notaires exercent leur fonction sous le contrôle des magistrats du Parquet.

 

L’expert-comptable

 

Il s’agit d’un professionnel de la comptabilité qui est chargé de tenir les comptes des entreprises et des organisations. Il est le lien entre les actifs professionnels du client et son patrimoine privé

Il est important de noter que l’expert-comptable est indépendant et ne peut être salarié d’une entreprise car il a également un rôle de contrôleur. En effet, il vérifie que les comptes d’une entreprise sont en accord avec la loi.

En France, les experts-comptables sont réunis au sein de l’ordre des experts-comptables qui est un organisme placé sous la tutelle du ministère de l’Economie, des Finances et du Budget.

 

L’avocat fiscaliste

 

Son rôle est de gérer les contentieux fiscaux des entreprises, des particuliers et des entités publiques. Le droit fiscal général est divisé en plusieurs secteurs : la fiscalité des personnes, la fiscalité des affaires, le droit fiscal immobilier, la fiscalité patrimoniale, et les procédures fiscales. Dans chacun des domaines, l’avocat conseille et assiste son client face aux litiges qu’il rencontre. Il défend son client face à l’administration fiscale et les juridictions concernées. Les branches parallèles du droit fiscal concernant la parafiscalité, le droit pénal fiscal, la fiscalité internationale et l’écofiscalité.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *