SOCCER-ITALY/

l’Inter remporte son 18e titre de champion d’Italie

L’attente aura donc duré un petit peu moins d’une heure. 57 minutes, exactement, et le moment choisi par Diego Milito pour libérer son équipe sur la pelouse du stade Artemio- Franchi de Sienne (1-0). L’Inter pourra chaleureusement remercier son buteur argentin.

Car avant la 22e réalisation en Serie A du numéro… 22 milanais, le club nerazurro n’en menait pas large.

Le 18e titre de champion ? Le 5e Scudetto consécutif ? Loin, très loin. 19e et déjà condamnée pourtant à évoluer la saison prochaine en Série B, Sienne vend chèrement sa peau. Les premiers frissons de la partie sont intéristes suite à une frappe non-cadrée d’Albin Ekdal, à bout portant de Julio Cesar (6e). Surpris, les hommes de José Mourinho reprennent rapidement leurs esprits et élisent domicile dans la surface de réparation adversaire. Les occasions nettes de but se multiplient mais la réussite fuit les crampons de Mario Balotelli et consorts.

Quand le cadre ne se dérobe pas devant les Milanais, c’est Gianluca Curci qui fait le show, tout simplement écoeurant devant Milito (23e), Samuel (30e) ou encore Eto’o, auteur d’une jolie aile de pigeon dans les airs (35e). La détermination de Curci, ancien… Romain et la malchance qui semble s’abattre sur les joueurs de l’Inter fait alors le bonheur de la Roma. Tandis que Balotelli trouve la barre transversale de Sienne (38e), Mirko Vucinic ouvre le score pour les Giallorossi (39e). Daniele De Rossi (45e) pense même avoir fait le plus dur en doublant la mise avant la pause. Le titre n’appartient plus alors à l’Inter. Mais à la Roma. C’est sans compter sur la détermination de Milito, donc, et son pointu du pied droit bien à propos pour faire trembler les filets de Curci (57e).

Dominateur, l’Inter ne s’épargnera pas quelques frayeurs en fin de match, notamment sur une frappe de Rosi (87e) ou un centre aérien de Jajalo (89e) capté avec difficulté devant sa ligne par Julio Cesar (89e). Une semaine et demie après avoir glané la Coupe d’Italie, l’Inter a confirmé, pour la cinquième fois consécutive, sa suprématie sur le championnat transalpin. Le club nerazzurro est encore en course pour réaliser un formidable triplé. Il lui faudra pour cela triompher du Bayern Munich samedi prochain, en finale de Ligue des Champions. Mais ça, c’est une toute autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>