milito-diego-17861

Finale coupe d’ Italie : L’Inter écoeure la Roma

L’Inter peut toujours rêver à un triplé retentissant. En tête de la Serie A et qualifiés pour la finale de la Ligue des champions, les Nerazzurri se sont offert leur premier trophée de la saison en dominant l’AS Rome sur la plus petite des marges (1-0). Un petit but de Milito (40e) a suffit au bonheur des Milanais face à des Romains qui auront fini le match à 10 après l’expulsion de Totti pour un attentat sur Balotelli en toute fin de match.

La Roma aura finalement tout perdu en cette fin de saison. Après avoir abandonné le trône de la Serie A à l’Inter à quelques journées du terme du championnat, les Romains ont également craqué en finale de la Coupe d’Italie dans leur antre du Stadio Olimpico. Comme un symbole de cette nouvelle désillusion, Francesco Totti a pété les plombs en fin de match. Remplaçant au coup d’envoi et rentré en jeu à la pause, le capitaine historique de la Louve a vu rouge après avoir tapé un sprint de 20 mètres pour tacler Balotelli (87e).

Car la Roma, invaincue face à l’Inter cette saison en championnat (1 nul, 1 victoire), pensait avoir la recette pour contrecarrer les rêves de triplé des joueurs de José Mourinho. L’entraîneur portugais, qui avait décidé de jouer le coup à fond et d’aligner la meilleure équipe possible, était toutefois contraint de revoir rapidement ses plans. Touché dès le début de la rencontre, Sneijder cédait sa place à Balotelli rapidement (4e). Bien que privés de leur meneur de jeu, les Nerazzurri ont finalement assuré l’essentiel face à leurs principaux concurrents cette saison de l’autre côté des Alpes.

Milito glace le Stadio Olimpico

Et les Milanais peuvent une nouvelle fois remercier Diego Milito. Arrivé l’été dernier en Lombardie, l’attaquant argentin, héros du match aller contre le FC Barcelone en demi-finale aller de la Ligue des champions, a inscrit le seul but de cette finale. Lancé à la limite du hors-jeu après une récupération milanaise au milieu de terrain, Milito trompait Julio Sergio quelques minutes avant la mi-temps (40e).

Malgré les entrées en jeu de Totti et Ménez dans le second acte, les Romains n’auront pas réussi à trouver l’ouverture dans une défense milanaise qui a prouvé sa solidité à maintes reprises cette saison. Les partenaires de Philippe Mexès, titulaire pour cette finale, ne peuvent désormais que croiser les doigts pour espérer que l’Inter craque en championnat et ainsi remporter un titre cette saison. Les Nerrazzurri ont quant à eux parfaitement lancé leur sprint final avec ce premier trophée face à leur bête noire. En attendant peut-être de soulever une coupe avec de plus grandes oreilles le 22 mai prochain à Santiago-Bernabéu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>