20 décembre 2014
Zoo ABQ

Albuquerque Bio Park Zoo

Retour en enfance

Vers mi-novembre, lorsque nos oraux commençaient à tous être finis et que les weekend étaient de plus en plus longs, nous avons décidé d’aller visiter le Zoo d’Albuquerque.

Situé à environ 10 minutes du Lobovillage (résidence universitaire dans laquelle nous avons habité d’Août à Décembre) nous sommes donc parties à trois au Biopark d’Albuquerque. Nous avons pu, par ailleurs, bénéficier d’une réduction sur le ticket d’entrée puisque nous avions un justificatif de résidence au Nouveau-Mexique (lobo ID).

Le Zoo d’Albuquerque est immense et très bien agencé. Il y a différents espaces avec des noms soit de continents (Africa, Asia…) ou avec les noms des familles d’animaux.

Nous avons ainsi pu voir des Gorilles, chimpanzés, diables de Tasmanie, éléphants, girafes, tigres, lions, lynx, tigres blancs, ourses polaires, zèbres, otaries, loutres….

Malheureusement, l’animal le plus connu et vu du zoo, le Diable de Tasmanie, qui avait d’ailleurs été accueilli et présenté par Hugh Greenwood (basketteur pour les Lobos et d’origine Australienne) a été tué dans son enclos mi-octobre. Il y avait donc que des petits diables de Tasmanie mais l’enclos du plus connu était vide et en période de nettoyage lorsque nous y étions.

Zoo ABQ

La photo ci-dessus montre quelques uns des animaux que nous avons pu voir. Il faut savoir que malgré les cages, certains animaux tels que les otaries ou ourses polaires sont très bien servis au niveau de leur « enclos » avec de quoi s’amuser comme des mini toboggans ou encore des cascades d’eau fraîche.

Par ailleurs nous avons pu constater que le Zoo est très bien entretenu et très propre et les employés font en sorte que les animaux se sentent « à l’aise » puisqu’ils essayent reconstruire de façon artificielle leur habitat dans leurs pays d’origine. Par exemple, le contraste entre l’enclos des zèbres et celui des singes était très gros. Lors de notre visite chez les zèbres nous nous serions cru dans la savane tandis que les singes sont vraiment dans un enclos avec beaucoup d’arbres, de feuilles, etc…

Ce qui nous a le plus surpris est également qu’un des chimpanzés du zoo est là depuis 1976. Les descriptions des animaux devant leur enclos nous permet de voir ce qu’ils mangent, d’où ils viennent, leur espérance de vie mais également depuis quand ils sont au Zoo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>