Synthèse du rapport de stage à GSI

Au premier semestre de ma 3eme  année, j’ai décidé de faire un stage. J’ai choisi de l’effectuer en Espagne, du fait de mes origines et de mon désir de perfectionner au maximum mon espagnol.

 

La recherche de stage a toujours été compliquée, mais lorsque le stage doit se dérouler à l’étranger, la difficulté est encore accrue. En effet, sans contact c’est assez difficile de trouver une entreprise ayant besoin de recruter des stagiaires, surtout lorsqu’ils sont étrangers car les entreprises peuvent craindre une mauvaise intégration de ce dernier.

 

Finalement, une entreprise appelée GSI (Gallega de Suministros Industriales) m’a recontacté pour me signaler leur intérêt pour ma candidature, et ce stage était celui qui m’intéressait le plus. J’ai donc accepter l’offre, et je me suis engagé à passer 16 semaines à Lalín, une grande ville de la communauté autonome de Galice et de la province de Pontevedra.

 

C’est une entreprise de type start-up, qui a été créée en 2000 par son actuel gérant, Argimiro Fernández Janeiro. L’entreprise à son siège social à Lalín, et est en possession de 4 magasins-dépôt : à Lalín, sous les bureaux, à Saint-Jacques de Compostelle, à Vigo et à A Gudiña, soit dans les 4 provinces de Galice. Elle génère un chiffre d’affaires supérieur à 900 000 euros et emploie 46 personnes, dont 7 commerciaux.

 

Arrivé sur place le 2 septembre, j’ai été intégré au département achat et logistique de l’entreprise, dans les bureaux du siège social, à Lalín. Ici, on m’a appris le fonctionnement global de l’entreprise, les outils informatiques que j’allais utiliser tout au long de mon stage et ce que l’on attendait de moi pour la première semaine : faire la promotion d’un article en fin de vie auprès de nos clients professionnels.

 

Effectivement, cette entreprise est en possession de magasins destinés essentiellement aux particuliers, bien que quelques pros se trouvant dans le secteur s’y rendent plutôt que de demander une livraison, mais elle fait essentiellement du Business to Business (B2B). En effet, cette société de négoce sonde les marchés et développe ses réseaux pour trouver les outils et les machines industriels qu’ils vendent aux meilleurs prix, parfois grâce à des partenariats avec des grandes marques telles que Bosch, Panter ou encore Timberland Pro.

 

Les 4 magasins éparpillés dans les 4 provinces sont plus important que de simples magasins. En effet, les 7 commerciaux, qui viennent de toute la Galice et n’habitant donc pas forcément près de Lalín, ont un bureau dans le magasin qui est le plus proche de leur domicile, afin de consulter leurs mails, résultats, et afin de remplir des informations dans le système de données sur les conditions des devis soumis aux clients. Une fois la vente finalisée, ou non, ils doivent indiquer soit que la vente est conclue, soit qu’elle ne l’est pas et donner le motif du refus donnée par le client.

 

Je trouve cette façon de faire travailler les commerciaux très appropriés au monde commercial : nous devons connaître au mieux les envies et besoins des clients, ainsi que leurs revendications ou leur mécontentement. Néanmoins, nous avons expérimenté une nouvelle manière de récupérer ses informations, étant donné que j’étais un employé de plus. Je devais récupérer moi-même les informations en appelant les commerciaux durant leurs trajets. Mais finalement cette dernière méthode n’a pas été très concluante, les commerciaux semblaient en avoir assez de faire autant d’administratif, et il s’en est suivi beaucoup de réunions sur ce thème.

 

Au département achat et logistique, les employés s’occupe donc de traiter et de passer les commandes, puis de suivre les ventes et de s’assurer que les commandes soient livrées en temps et en heures, et enfin de s’assurer d’avoir reçu les marchandises en temps et en heure. Si une commande arrivait en retard, il me revenait la responsabilité d’envoyer un mail ou d’appeler les fournisseurs pour connaître la raison du retard et de combien de temps sera-t-il. Selon les informations que je récoltais, je devais appliquer dans le système de stockage de données les retards constatés de marchandise et en indiqué la cause, afin que tout le monde puisse le consulter via son ordinateur.

 

Mais pendant les 4 mois, j’ai aussi fait du travail administratif afin de réduire la charge de travail du personnel dans le département achat et logistique : classement de dossier, vérification de facture, mise en forme des fichiers sur le système et mise à jour du site internet. Dès que l’entreprise lançait un nouveau produit ou décidait de faire des réductions, j’étais chargé de créer les affiches promotionnelles, le mailing et le design des posters. Enfin, il était de ma responsabilité d’informer les commerciaux sur les offres que nous proposions et quels produits étaient à recommander aux clients.

 

Je ressors satisfait de cette expérience, autant humainement que professionnellement. J’ai beaucoup aimé l’esprit start-up, avec un patron proche de ses employés, mais parfois aussi un peu injuste et s’emportant sans raisons particulières. L’état d’esprit était très bon, mais on ne ressentait pas pour autant un esprit d’équipe. J’ai plutôt ressenti de l’égoïsme dans le travail.

 

J’explique cela par un mauvais management, le discours du patron et gérant devrait être plus clair je pense, et plus fédérateur plutôt que d’être sans cesse dans la menace des résultats et des chiffres. Je sais maintenant certaines erreurs qu’il me faudra éviter, mais aussi certaines choses dont je peux m’inspirer. Car avec son côté grand frère, Argimiro était difficilement détestable, il était difficile de ne pas l’apprécier même. Et très respecté de par son parcours et ses discours très performant niveau commercial, étant donné qu’il est lui-même le meilleur commercial de l’entreprise malgré son travail de gérant de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>