Lalín, le kilomètre zéro de la Galice

Km.0 de Galicia

Comme indiqué dans mon premier article, je suis actuellement en expatriation à Lalín, une des grandes villes de Galice, et notamment son kilomètre zéro.  De ce fait, elle est la connexion entre les grands axes autoroutiers et ferroviaires, et est à proximité de deux grands aéroports de Galice : celui de Saint-Jacques de Compostelle (entre 30 et 40 minutes en voiture) et celui de Vigo (1h30 en voiture). C’est donc un axe majeur de Galice, une de ses capitales économiques (jusqu’en 2008) et une des communes les plus importantes de l’autonomie tant par sa superficie (326km² de superficie¹, soit plus de trois fois Paris) que par son emplacement et son importance politique².

Jusqu’en 2008, la ville était très dynamique. Elle dispose de trois centres commerciaux aux abords de la ville, souvent à l’extrémité de la ville pour que les habitants des villages alentours puissent avoir à disposition leur magasin pour faire les courses et les boutiques de vêtements, parfum, salles de jeux… Le centre ville lui est rempli de bars, de petits commerces, de magasins type Franprix et de tabacs ! C’est très convivial, il n’y pas un seul instant où un bar est vide (en tout cas je n’ai jamais été témoin d’un bar vide!) et beaucoup de tables sont installées en terrasse lorsque le temps s’y prête. D’ailleurs, il y a plus de bars qu’autre chose. Mais c’est une spécificité espagnole, les « bars-tapas », ce ne sont pas des bars à la française, on voit assez souvent des enfants dans ces derniers. Ce n’est qu’un moyen de se retrouver entre amis, partager un verre, soit de vin, soit de soda, ou autre, et de délicieuses tapas accompagnées bien souvent d’olives baignées dans l’huile et une pincée de vinaigre !

Eglise de Lalín

En plein cœur de la ville, l’église. Emplacement stratégique à l’époque médiévale, car elle rythmait la vie des habitants au XIIIe siècle, et jusqu’à l’invention de l’horloge. Car en effet, au moyen-age, on se repérait dans le temps grâce aux cloches des églises. Elles sonnaient (et sonnent toujours d’ailleurs !) à toutes les heures, à partir de 9h et ce jusqu’à 21h pour marquer le début et la fin de la journée. Elle sonne 9 fois à 9 heure, 10 fois à 10h, puis elle sonne 1 fois à 13h, 2 fois à 14h etc. Son emplacement a donc été choisi pour que chaque habitant de la commune puisse l’entendre.

Au nord de la ville se trouvent les gares ferroviaires et routières, presque à la limite de la ville. L’emplacement choisi est simple à comprendre : le train, bruyant, ne dérange que très peu les habitants. Aux alentours des gares, les écoles. Allant de l’école primaire au lycée spécialisé post-bac, type BTS.

La ville détient aussi son espace vert, un parc la traversant de tout son long, ou on peut apercevoir les joggeurs, les personnes promenant leurs chiens, les enfants jouant au foot, ou juste des gens qui se promènent, sans faire autre chose en particulier. Une des extrémités du parc touche la ville et possède en périphérie un parking et des terrains de « street soccer », ces terrains multisport aux dimensions de terrains de handball, où l’on peut souvent observé jouer les enfants. Ce côté du parc possède aussi quelque chose de très à la mode en ce moment, les parcs d’activités physique, ces espèces de machines, misent à disposition des habitants pour faire un peu d’exercice durant leur promenade. Il faut avouer que la cible visée (à savoir, les seniors) ne se font pas prier pour s’en servir, tout comme les enfants !

Lalín est donc une ville active et sportive. Elle possède d’ailleurs plusieurs clubs évoluant à haut niveau national, comme son club de rugby « Os Abellóns » (pas de site internet malheureusement, le rugby n’étant pas un sport populaire en Espagne) en première division nationale, ou encore son club de football « el C.D Lalín » (Club Deportivo Lalín) et son club de handball « Embutidos Lalinense Balonmano » tous deux en troisième division nationale, et réunissant beaucoup de supporters à chaque rencontre.

Match de l'équipe de handball de Lalín
Match de l’équipe de handball de Lalín

Enfin, Lalín possède un cinéma, deux bibliothèques universitaires, une salle de sport (musculations, yoga, self-defense, SPA) qui est aussi le gymnase de l’équipe de Handball, deux autres salles de musculation, environ 1000 bars (ceci est une blague!) et autant de raison de venir découvrir cette ville !

Je suis heureux de vous avoir fait visiter ma ville, et espère que le plaisir est partagé !

???????????????????????????????????????????????????????????????

¹ En réalité, la ville en elle même doit faire environ 50km² (une grande ville de banlieue parisienne) mais son territoire s’étend au delà car il regroupe beaucoup de villages et d’autres communes aux alentours.
² Lalín est la capitale de la comarque « O Deza ». J’expliquerai le fonctionnement complexe des regroupements géographique en Espagne et de leur rôle dans un prochain article. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>