Un esprit sain dans un corps sain

Je suis membre d’une association Ipagienne  « un esprit sain dans un corps sain », rebaptisée ensuite « Healthy Up ! » (Lien du blog ici) constituée de dix membres et managée par 4 étudiants de 4éme année.

Les missions de l’association sont, d’une part, d’organiser des séances de remise en forme pour les étudiants Ipagiens et, d’autre part, de donner des conseils de bien être, de nutrition et de remise en forme.

Pour cela, nous avons loués une salle de sport, se trouvant  au 40 rue des Cîteaux 75011 Paris. Abdos, fitness, relaxation & cardio étaient aux rendez-vous, un programme organisé et structuré mis en place par le professeur N’guyen. Tout cela à des prix très abordables, c’est à dire 5 euros le cours, 10 euros l’abonnement des 3 cours.

Nous avons mis en place différents moyens de communication, à travers des permanences réalisées dans le hall de l’école et par l’intermédiaire  des réseaux sociaux en créant des pages Facebook et des événements ouverts à tous dans le but d’attirer un maximum de personnes.

Malheureusement, il y eu peu d’étudiants à nos séances. Je pense que la communication n’était pas le vrai problème, ou en tout cas l’unique. Marie-Doël et Marine (les deux membres de l’association qui s’occupaient de la communication) étaient présentes à chaque cours, à chaque permanence et ont réussi à amener environ 200 personnes sur notre page Facebook. Les étudiants étaient donc au courant que nous organisions un cours de fitness, mais ne se sont pas décidés à venir.
Je pense que la date et l’heure choisis n’étaient pas les plus appropriés (à savoir les jeudis, de 13h à 14h), bien que l’endroit était facile à trouver (proximité immédiate de l’arrêt Faidherbe-Chaligny, métro 8). En effet, la majorité des étudiants n’avait pas cours le jeudi matin. Ils ne voyaient donc surement aucun intérêt à venir sur Paris (la plupart habitant en banlieue), surtout à cette heure-ci (il faut environ une heure à quelqu’un habitant en banlieue pour venir à l’endroit de la salle de sport : 2h de transport pour 1h de cours…)
Malgré ces observations, nous ne pouvions plus revenir en arrière : nous avions payé d’avance la salle pour 3 mois, tous les jeudis de 13h à 14h.

Le blog en revanche eut (et a toujours!) plus de succès. Nous nous en occupions avec Elsa, Sara, Mourad et moi-même.
En plus d’avoir eu quelques commentaires, nous avons eu des retours d’ipagiens sur notre blog et pour ma part des retours de personnes extérieures à l’école (mes coéquipiers de mon club de hand, mon coach, mon maître de stage…) preuve que nous sommes lus.

L’association a pris fin en décembre. Nous ne sommes plus managés par des étudiants de quatrième année, mais nous continuons de tenir à jour le blog et nous organisons un dernier cours gratuit le 27 avril, en plein air et avec un pot que nous proposons suite au cours!

Cette expérience m’aura appris plusieurs choses, dont la réflexion et la patience avant tout. Nous nous sommes jetés trop vite et sans réfléchir dans ce projet, sans tenir compte de l’emploi du temps probable des étudiants, du fait qu’il faut deux heures si l’on habite en banlieue pour faire l’aller retour de chez soi à la salle de sport, et que nous pouvions perdre de l’argent si nous ne nous prêtons pas d’importance au plus petit des détails. Il faut être exigeant avec soi-même pour mener un projet à bien.
D’autre part, comme dans toutes les expériences sérieuses, il a fallu que je rende des comptes et que j’assume mes responsabilités dans l’association, comme dans tout autre projet, professionnel ou associatif. J’en garde un bon souvenir malgré tout, et une expérience grâce à laquelle j’en suis resorti plus grand, car j’ai appris des erreurs commises par cette association.

 

Bonne visite sur l’ensemble du site !
Mathieu Sixto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>