Mon stage chez Auchan Services : Chargée d’études impression 3D

Cela fait maintenant 3 ans que je me passionne pour l’impression 3D et ses possibilités révolutionnaires de réparations, de personnalisations et d’écologie de matériaux. J’ai ainsi réalisé plusieurs stages dans le domaine (CKAB, iMakr)

Pendant ces stages, j’ai vu de nombreux objets s’imprimer en 3D, une figurine de Yoda, une coque d’Iphone avec son prénom… Plutôt déçue en voyant ces objets assez gadgets, je me suis alors demandée : quelle peut-être la réelle utilité de l’impression 3D pour la société ?

C’est alors que j’ai eu le déclic : et pourquoi ne pas imprimer en 3D des pièces détachées ?

J’ai ainsi décidé de créer mon entreprise Print&Fix, consistant à proposer aux entreprises de dématérialiser leurs pièces détachées afin de les rendre accessibles à leurs clients via une plateforme de téléchargement. J’ai intégré l’incubateur de l’Ipag en Septembre 2015,  ai élaboré un business plan et ai commencé à démarcher des premiers clients. C’est ainsi que j’ai rencontré Stéphane Rouvreau, responsable projets chez Auchan Services qui m’a proposé d’effectuer un stage chez eux et d’y étudier mon projet.

A mon arrivée, j’ai en premier lieu étudié comment fonctionnait le SAV et en particulier la gestion des pièces détachées chez Auchan. J’ai pour cela interrogé les personnes en charges chez Auchan ; passé du temps au comptoir SAV et me suis rendue à l’un des centre de réparation Auchan. L’étude ainsi effectuée a pu confirmer les apports que pouvaient apporter l’impression 3D de pièces détachées à Auchan.

J’ai ensuite étudié les aspects juridiques à prendre en compte, accompagnée de juristes Auchan. L’impression 3D est un sujet nouveau pour lequel il y a un gros vide juridique. . L’impression 3D de pièces détachées soulève cependant de nombreuses questions qui concernent la propriété intellectuelle des fichiers, la contrefaçon, la conformité des pièces imprimés aux règlementations (résistance des matériaux, compositions chimiques) et la sécurité et protection des consommateurs.

J’ai ensuite étudié l’appétence des clients au projet en réalisant des tables rondes avec une dizaine de clients. Ces tables rondes m’ont apporté des informations pertinentes pour l’élaboration du projet.

J’ai ensuite identifié les produits qui avaient le plus d’intérêt à ce que leurs pièces détachées soient dématérialisés (volume des pièces, matière des pièces, résistance des pièces etc…) et ai contacté les fournisseurs des pièces identifiées afin de récupérer les fichiers 3D.

J’ai ensuite effectué des tests d’impression sur ces fichiers afin d’étudier leur résistance et composition (étude à ce jour en cours).

J’ai durant ce stage eu certaines difficultés, en particulier pour trouver les fichiers 3D (qui sont pour la plupart en Chine) ainsi que pour convaincre en interne l’intérêt d’un projet très innovant et selon beaucoup trop en avance sur le marché.

Ayant été seule à travailler sur le projet, ce stage m’a permis de gagner en autonomie et en persévérance et en confiance en moi. Il m’a également permis d’améliorer mes compétences de présentation orale et m’a permis de bénéficier d’un grand nombre de contacts qui me seront utile lors de l’élaboration de mon projet.

Bien que travailler dans une grande entreprise ait ses avantages (budget, contacts…), j’ai préféré le mode de travail en start-up de mes précédents stages. Il était en effet beaucoup plus facile de diffuser et recueillir les informations et les prises de décisions étaient beaucoup plus rapides.

Ce stage m’a permis d’étudier mon projet au sein d’une grande structure et de bénéficier de tous les contacts nécessaires. Le nom « Auchan » m’a également permis d’approcher les fournisseurs plus facilement. J’ai également pu définir un plan de mise en place de projet de dématérialisation des pièces détachées qui me sera utile et pourra être dupliqué dans le futur.

Ce stage a enfin confirmé mon choix de continuer dans la filière entreprenariat et de poursuivre dans la création de mon entreprise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>