munich expatriation

Synthèse d’expatriation

munich expatriation

Une partie de ma famille est d’origine allemande mais je n’ai pas eu la chance de maîtriser la langue et d’en connaitre la culture. M’immerger en Allemagne a donc répondu à ce désir de ré-enracinement. C’est l’une des raisons majeures pour lesquelles j’ai décidé de partir à Munich – d’autant que ma mère y a vécu son enfance. Enfin, l’Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et tient une place majeure dans le commerce mondial. Elle n’est pourtant pas un lieu prisé par les étudiants et représente une opportunité pour quiconque prend le temps de s’y intéresser.

je suis très satisfaite de cette expérience et la recommanderait à de futurs expatriés. J’ai pu, durant six mois m’immerger dans la culture allemande et en ai appris plus sur l’histoire, l’architecture et les coutumes de ce pays. Munich est une ville très dynamique et ses événements attirent tous les ans des millions de visiteurs.

Grâce aux différentes organisations et associations de l’école, j’ai pu rapidement rencontrer d’autres expatriés. Je regrette cependant de ne pas avoir eu beaucoup d’occasions de rencontrer des allemands car j’aurais aimé pratiquer davantage la langue.

Les cours de la Hochschule Munchen, basés davantage sur la pratique que la théorie ont été très dynamiques et m’ont permis d’acquérir des connaissances sur des sujets qui m’intéressaient.

Ces six mois passés à Munich sont pour la première fois que j’ai habitée seule. J’ai dû organiser mon budget, résoudre seule des problèmes quotidiens. Cette expérience m’a fait gagner en autonomie, en confiance et en maturité.

J’ai été agréablement surprise par le respect, le sens du partage et de l’entraide des allemands. Ils m’ont d’une certaine manière permis de développer ces valeurs. Parler discrètement, sourire dans le métro, attendre le signal vert du passage piéton,  aider les étrangers perdus, prendre davantage de temps pour les autres sont des attitudes positives communes à Munich et que l’on aimerait plus souvent trouver à Paris.

J’ai pu remarquer en Allemagne l’extrême confiance qui régnait entre les allemands. Par exemple, aucun passage à travers un tourniquet ou une porte n’est nécessaire dans le métro, les distributeurs de journaux payants sont en libre-service dans tout Munich. On peut très facilement se servir sans payer au préalable et les allemands règlent systématiquement leurs frais.

J’ai pu apprécier l’extrême amabilité des allemands. Lors de mon premier jour à Munich,  une passante remarquant que j’étais perdue, m’a proposé de m’aider et est même allée m’accompagner jusqu’à la station de métro alors qu’elle n’allait pas dans la même direction, chose impensable à Paris. Dans le métro, les gens se lèvent systématiquement lorsqu’une personne âgée entre et proposent leur place.

M’immerger dans une nouvelle culture m’a beaucoup appris. Je connais mieux l’Allemagne, sa culture, ses habitants et cela m’incite à encore mieux connaitre ce pays. C’est une véritable richesse de connaitre des gens qui vivent différemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>