Quelques difficultés rencontrés lors de l’expatriation

Les principales difficultés de ce voyage ont principalement résidé dans l’apprentissage du Chinois. Il était difficile, même avec de la volonté, de le travailler seul. Les prononciations vraiment inhabituelles prêtaient souvent à confusion lors de la réalisation de travaux personnels.

Heureusement, le début de chaque cours était animé par une récitation de mots afin de bien en comprendre la prononciation. Le Chinois écrit s’est avéré très compliqué à connaitre, exclusivement basé sur un apprentissage par cœur très inhabituel pour un occidental. Il a nécessité un travail régulier et frustrant. Afin de répondre aux problèmes de la langue, quoi de mieux que des cours particuliers? C’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir apprendre le français à un amis chinois, qui s’est lui-même dévoué pour me donner 2 heures de cours par semaine.

Mes difficultés sur le plan scolaire se sont limitées à cela, et j’ai finalement validé toutes mes matières sans aucun rattrapage.

Les autres difficultés ont été au niveau du confort (nourriture, eau froide parfois, et chambres non chauffées l’hiver) mais j’ai très vite su m’y habituer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>