La Grande Muraille de Chine

Muraille 1

Muraille 1

Lors de ma visite à Pékin, nous avons organisé une journée à La Grande Muraille. Il s’agit d’un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et plusieurs endroits entre le III siècle av. J.-C. et le XVII siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C’est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse.

Après un peu plus d’une heure de car depuis Pékin, à travers les montagnes, se trace devant nous une des sept merveilles du monde. 

Les chinois, la désignent la « Grande Muraille » la partie construite durant la dynastie Ming qui part de Shanhaiguan sur le territoire de la ville de Qinhuangddans la province du Hebei à l’Est pour arriver à Jiayuguan dans la province du Gansu à l’Ouest.

Sa longueur varie selon plusieurs sources officielles.

Muraille 2

Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 700 km. En raison de sa longueur, elle est surnommée en chinois « La longue muraille de dix mille li ». Le li étant une ancienne unité de longueur chinoise et dix mille symbolisant l’infini en chinois.

Carte muraille

De manières générale, elle mesure 6 à 7 m de hauteur, et 4 à 5 m de largeur, Elle est ponctuée de tours de guet et de bastions sur toute sa longueur. En avril 2009, l’Administration d’État chargée du patrimoine culturel, a utilisé des technologies de mesure plus récentes, révise cette mesure et déclare une longueur de 8 851,8 km dont 6 259,6 km de murs, 359,7 km de tranchées et 2 232,5 km de barrières naturelles, telles des montagnes ou des rivières. Le même service a publié en juin 2012 une mise à jour de son étude, et estime désormais à 21 196,18 km la longueur totale de la Grande Muraille. Cette nouvelle estimation prend en compte des parties actuellement détruites.

Muraille 3

Depuis 1987, la Grande Muraille est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO sous le numéro 438.

 

Contrairement à une idée reçue, cette construction n’est pas visible à l’œil nu de la Lune. La muraille n’est pas plus large qu’une autoroute, et aucune autoroute n’est visible depuis l’espace.

Muraille à 1km d'altitude

Cependant le débat est de savoir si la muraille est visible depuis une orbite basse. L’astronaute américain Eugene Cernan affirme qu’on peut l’apercevoir à une distance de 160 à 320 km d’altitude. D’après l’astronaute Leroy Chiao à l’issue de son séjour de six mois dans la station spatiale internationale, elle est bien visible depuis l’espace, par beau temps et à l’œil nu. L’information, avec cliché à l’appui, a fait la une du quotidien China Daily, contredisant le taïkonaute Yang Liwei qui avait assuré, lors de son séjour spatial en 2003, n’avoir vu aucune trace de la muraille.

 

Son ombre serait observable par un œil humain avec un soleil suffisamment bas sur l’horizon sur cette partie de la Terre.

On prête à la Grande Muraille la réputation d’être le plus grand cimetière du monde. Environ 10 millions d’ouvriers sont morts pendant les travaux. Ils n’ont pas été enterrés dans la muraille elle-même (contrairement à ce que raconte, par exemple, la légende de Meng Jiangnü), mais dans ses environs immédiats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>