La cité interdite

La cité Interdite : Un joyau de l’ancienne civilisation chinoise

Cité interdite 1

La cité interdite est une construction exceptionnelle à ne pas manquer lors d’un voyage sur Pekin, cela fut chose faite, lorsque je m’y suis rendue.

La cité interdite située à Pékin est un ensemble de palais datant du 15ème siècle qui a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

La cité interdite se visite sur plusieurs heures car il y a une multitude de palais et de temples à découvrir. Les collections exposées dans les musées sont  tout aussi magnifiques.

La visite de la cité interdite se programme sur une  journée, vous vivez le temps de plusieurs heures le passé de la civilisation chinoise et sortirez sans voix car cette citée est tout simplement unique au monde.

Plan de la Cité Interdite

Cité Interdite 2

A. Porte du Midi

B. Porte de la Prouesse Divine

C. Porte de la Gloire occidentale

D. Porte de la Gloire orientale

E. Tours d’angle

F. Porte de l’Harmonie Suprême

G. Pavillon de l’Harmonie Suprême

H. Pavillon de la Prouesse Militaire

J. Pavillon de la Gloire Littéraire

K. Trois places du Sud

L. Pavillon de la Pureté Céleste

M. Jardin impérial

N. Pavillon de la Nourriture de l’Esprit

O. Pavillon de la Longévité Tranquille

Cité Interdite 3

Depuis le début du XVe siècle, le cœur de Pékin se trouve autour de la Cité interdite, aussi appelée Palais impérial des Ming et des Qing. Il s’agit du plus vaste complexe architectural de Chine : une véritable ville dans la Cité impériale, dans laquelle l’Empereur de Chine et son entourage étaient quasiment assignés à résidence, ne sortant de l’enceinte que dans de très rares occasions.

Elle recouvre une surface de 72 ha comprenant 50 ha de jardins, s’étendant sur 960 m de long du nord au sud, et de 750 m de large d’est en l’ouest, entourée d’une muraille de 10 m de haut, elle-même cernée d’une douve large de 52 mètres, à laquelle on accède par quatre portes. La porte méridionale, Wu men, édifiée en 1420, reconstruite en 1647, restaurée en 1801, la plus imposante des portes du palais, se compose d’un bâtiment central à deux étages et neuf entrecolonnements en façade.Ci 4

C 5

La cité compte selon la légende, 9 999 pièces (en réalité, 8 704, d’après une étude menée en 1973). Le chiffre de 9 999, s’explique par le fait que, selon la tradition, seules leurs divinités avaient le droit de construire un palais comprenant 10 000 pièces. Les hommes, de ce fait, essayaient ainsi de se rapprocher aussi près que possible de leur idéal de perfection. Chez les Chinois, le chiffre 9 est symbole de longévité, et le nombre 10 000 représente symboliquement « une infinité dénombrable ».

c6

La construction de la Cité interdite a duré 14 ans et plus d’un million d’ouvriers réduits à l’esclavage y auraient travaillé. Un premier palais était achevé en 1420 mais brûla en 1421. Entre 1420 et 1911, un total de 24 empereurs y ont résidé. Avant 1924, année où elle a été ouverte au public, personne d’autre que l’empereur et sa cour n’avait le droit de s’en approcher ni même de la regarder. Aujourd’hui, la Cité interdite est l’un des sites les plus visités en Chine et il abrite le plus grand musée de Chine, le musée national du Vieux Palais ou Musée du palais, qui possède plus d’un million d’œuvres.

c7

Les parties construites ont divisé la Cité Interdite en deux parties composées sur un axe de symétrie. Ces deux espaces, l’un tourné vers la vie publique et l’autre centré sur la vie privée, font du Palais un monument sans précédent.

c8

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>