6 décembre 2018

Big Data

Le big data est un sujet d’actualité en lui-même. Il fait partie des grands enjeux de la société actuelle. Mais la définition du big data est large et ses enjeux divers. Le concept du big data consiste à collecter un très grand nombre de données d’informations numériques. Ces données numériques, ont très vite augmentées et existe aujourd’hui en très grandes quantités. Par données, on entend l’ensemble des informations qui proviennent des vidéos publiés, des signaux GPS ou encore des messages envoyés. Il ne s’agit là que d’une liste très exhaustive. Selon le « Magazine Cloud & Big Data », tous les jours nous procréons 2,5 trillions de d’octet de données numériques. Face à cette explosion de données, l’enjeux fut de trouver des moyens de comptabiliser, analyser, partager, rechercher ou encore stocker ses données. Le big data fut alors une réponse puisqu’il permet de collecter et stocker de nombreuses données. Les premiers qui ont développé ce concept et cette technologie sont Facebook, Google, Yahoo, aussi appelés les géants du web. Cette définition du big data reste assez imprécise et n’est pas universelle. Chacun a une approche différente de ce concept. Cela dépend de la catégorie d’acteurs à laquelle nous appartenons. Nous pouvons être fournisseurs de services, ou utilisateur, ou responsable d’une entreprise ou un acteur de la santé, et ainsi notre définition et vision du big data sera différente car nos objectifs sont différents. Les objectifs de chacun ont un impact sur les conséquences du big data qui peut en effet générer tout autant de bénéfices que d’inconvénients.

A mon avis, le big data doit être très bien contrôler afin d’en retirer principalement les bénéfices. C’est pour cela que la lois RGPD, règlement général sur la protection des données, a été mise en place. Selon moi, cette loi n’est pas tout à fait adaptée. En effet, depuis celle-ci tous les sites demandent notre accord pour la collecte de ces données mais comme nous ne prenons pas le temps de lire les conditions générales de cette acceptation, nous ne savons pas quelle est l’utilisation faite de ces données… Or, je n’ai pas spécialement envie que mes données de navigation soient utilisées de quelconque manière. En réalité, j’aimerai les conditions de traitement de mes données soient très clairement explicitées avant que je clique sur « J’accepte ».

Un article récent de « L’Usine Nouvelle » explique par ailleurs que l’exploitation massive des données peut maintenant être reproduite made in France. Il s’agit ici d’une initiative du Cluster Data Intelligence créé en 2017. Face à l’inexistence d’une offre nationale en termes de big data, ce cluster composé de 21 acteurs (TGE, PME, start-up…) a en effet mis en place une « offre opérationnelle structurée » et personnalisable, à destination de l’Etat et des industriels.
L’analyse de données en masse qui correspond au big data, se traduit par possibilité d’accès en temps réel à d’immenses bases de données, par n’importe qui. Cette solution répond à 5 problématiques actuelles, qui sont le volume, la variété et la vélocité, la véracité et la valeur.

Pour en savoir plus sur les 5V du big data, je vous invite à regarde la vidéo ci-dessous :
BIG DATA : COMMENT CA MARCHE : https://www.youtube.com/watch?v=sAkbabX_dec

Webographie :

https://www.usinenouvelle.com/editorial/l-equipe-de-france-du-big-data-en-ordre-de-marche.N777949
https://www.lebigdata.fr/definition-big-data

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *