29 novembre 2017
image007

Pukyong National University

COREE DU SUD

 

image001

 

La Corée du Sud, ou République de Corée, est situé dans l’est de l’Asie et couvre la moitié de la péninsule Coréenne avec ses 99 274 kilomètres carré de territoire. Elle est séparée de la Corée du nord  par une frontière terrestre d’une longueur de 238km. Sa capital est Séoul et la langue officielle est le Corée. La monnaie utilisée est le won (1euros équivaut à environ 1200 wons)

Au point de vue démographique la Corée du Sud a une population totale de 48,955 millions d’habitants ce qui explique la très forte densité de population (488 habitants/km2). Parallèlement, si elle n’est que 108ème mondiale en ce qui concerne la superficie, la Corée se place en 26ème position dans le palmarès des pays les plus peuplés.

La Corée du Sud est divisée en neuf provinces, six villes métropolitaines et deux villes ayant un caractère spécial de part leur taille (Séoul et Sejong). Administrativement les villes ont le même statut que provinces.

Le niveau de vie s’est grandement amélioré en Corée du Sud ainsi que le nombre de citadins, plus de 85% de la population vit dans les grandes villes.

 

BUSAN

 

image004

 

La ville de Busan est la deuxième ville de Corée du Sud avec près de quatre millions d’habitants. Elle est située entre la montagne nommée la montagne-chaudron et une importante ville portuaire. Son climat est particulier puisqu’il y fait un peu plus chaud que dans le reste de la péninsule et cela se carractérise par son emplacement peu exposé au gel hivernal. Elle bénéficie donc d'un climat subtropical humide, avec de fortes pluies en été dues à la mousson. Les environs sont propices à la culture du riz.

C’est une ville à fort dynamisme économique, boostée notamment par l’activité de son port qui est le plus grand port de Corée. Outre son activité portuaire, Busan attire par ailleurs les touristes. Beaucoup de coréens viennent profiter des deux principales plages de Gwangalli et de Haeundae, ou encore des quartiers très animés de Seomyeon et de Nam-Gu. Les quartiers de Busan ont la particularité d’être  assez espacés les uns des autres, mais il est très facile de se déplacer grâce au réseau de métro et aux multiples lignes de bus ou taxi.

La ville de Busan est aussi une place culturelle en Corée, de part ses nombreux temples et ses festivals qu’elle accueille, comme le festival international du film de Busan. La « montagne-chaudron »  est aussi connue pour abriter le Asiad stadium, qui fut construit pourla coupe du monde de football 2002. Il accueille désormais l’équipe de Busan. Non loin, on y trouve le stade de baseball des Giants, l’équipe de Busan.

 

 

PUKYONG NATIONAL UNIVERSITY

 

La Pukyong National University se classe comme la première université publique de Busan. Elle  compte 26.000 étudiants qui sont répartis sur deux principaux campus : Youngdang Campus et Daeyeon Campus. Etant donné la position géographique et l’activité maritime de Busan, beaucoup d’étudiants se spécialisent dans la recherche et l’ingénierie maritime, ainsi que dans les nouvelles technologies.

 

Concernant le Daeyeon Campus, les infrastructures sont de grande qualité. Une grande pelouse se tient au milieu des différents buildings neufs, dans lesquels on trouve banques, bureaux de poste, épiceries, supérettes, restaurants et cafés.

De plus, il y a un complexe sportif regroupant terrains de tennis, de basketball et de football et une salle de sport à prix raisonnable. 

 

image006

 

L’international office se trouve dans le bâtiment principal de l’administration. C’est ici qu’il faut se rendre dès le premier jour. Les coordinateurs sont compétents et réactifs. Ils facilitent grandement le quotidien et sont d’une aide précieuse notamment pour la demande d’allien card, une sorte de visa coréen, impératif pour pouvoir visiter les autres pays d’Asie et revenir en Corée par la suite.

Une grande librairie se tient au cœur du campus, juste à côté du « global lounge », où les élèves viennent se retrouver pour travailler ou simplement faire des rencontres.

Enfin, les deux importants dortoirs sont situés à l’intérieur du campus. Il y a un dortoir pour femmes et un autre pour hommes, qui donnent sur deux cafétérias communes pour pouvoir se restaurer. L’avantage considérable de ce campus est sa localisation. Contrairement à de nombreux campus, Daeyeon est extrêmement bien situé. Il est en effet en plein cœur de Nam-Gu, l’un des quartiers les plus attractifs de Busan, qui regroupe restaurants, bars et clubs. De plus il est très facile de rejoindre les deux principales plages depuis le campus, à pieds ou en transport. En effet de nombreux bus et taxis passent devant la « main gate », l’entrée principale du campus, et le métro se situe à une minute à pieds de l’université.

 

A savoir

 

Conditions : pas de conditions particulières pour cette université

 

Les cours

 

Avant le départ pour la Corée du sud il faut présélectionner des cours. Cependant, lors de la première semaine, l’université offre la possibilité de tester différents cours afin de pouvoir modifier vos choix s’il ne vous conviennent plus.

La majorité des cours se concentrent sur les échanges internationaux,  les relations internationales et les accords économiques. Il y a deux classes par cours choisis : une de cinquante minutes, et une autre d’une heure et demi.

EU Trade Issues : Ce cours se focalise sur la construction européenne dans un premier temps avec un focus sur l’histoire de l’Europe. Par la suite, il prend une tournure beaucoup plus économique. Le cours tourne autour de la question des échanges économiques intra-européens, en présentant une analyse sur les différents traités mis en place par l’Europe. Il traite particulièrement l’évolution des traités économiques selon l’évolution politique de l’Europe, comme notamment son agrandissement progressif. Il est dispensé en anglais. La notation inclue la participation, l’assiduité, les deux présentations orales en groupe, un devoir écrit en classe « open book » sur un texte étudié, et enfin le MIP et l’examen final. Les MIP sont sous la forme de 5 questions ouvertes qu’il faut développer en une heure. C’est un cours particulièrement compliqué.

Economic geography of the EU & Asia : La notation se fait de la même manière. La classe se compose généralement de seulement une quinzaine d’étudiants, ce qui rend l’échange avec le professeur plus facile. Le contenu du cours va principalement étudier la géographie économique de l’Union Européenne, c’est-à-dire la croissance économique, les structures démographiques, les disparités au sein de l’UE, et les différents pôles d’investissement et d’industries. Le cours met ensuite en perspective les disparités économiques européennes avec les mêmes disparités que l’on peut retrouver en Asie de l’Est. Pour finir, ce cours traite des politiques régionales de l’Europe, comme par exemple celles concernant le travail des immigrés en Europe.

European economic integration : Encore une fois, ce cours porte sur l’Europe et en particulier sur la construction européenne d’un point de vue économique. La question de la politique européenne est évoquée, notamment sur la manière dont l’Europe est dirigée, comment sont votées les lois etc. En ce qui concerne la notation, l’assiduité compte tout comme la participation. Il y a aussi une présentation orale en groupe, et des MIP que l’on peut faire chez soi. Le professeur l’envois par mail et il y a un certain délai à respecter.

EU & Asia relationship : La notation est également la même. L’objectif est de comprendre les échanges entre les pays européens et les pays asiatiques. On parle à la fois d’échanges économiques et de politiques. C’est un mix entre géopolitique et commerce international, un cours très instructif. Le professeur  peut dispenser les élèves d’examen final si celui-ci a été régulièrement présent en classe.

Basic Korean : Le cours est dispensé avec des élèves qui viennent de pays asiatiques, avec donc des facilités, et qui étaient déjà présents au semestre précédent. Il peut être difficile de suivre le cours et les différences d’apprentissage représentent un fossé entre les étudiants. Il est obligatoire d’acheter un livre coréen pour suivre ce cours. L’évaluation se fait principalement sur l’assiduité en classe, le MIP qui se présente sous forme de QCM, et enfin l’examen final.

 

Logement

 

Deux options s’offre aux futurs expatriés : Un appartement individuel ou bien vivre sur le campus.

Le campus comporte un dortoir moderne et récent, datant de six ans seulement. Il y a la possibilité de partager sa chambre avec un autre étudiant. Les chambres sont spacieuses. Elles se composent d’un lit simple avec bureau et armoire. De plus, il y a une salle de bain avec toilettes et douche (un peu spéciale !) et un frigo. Pour finir, il y a une sorte de « véranda » qui fait plutôt office d’espace de rangement

Le dortoir possède deux cafétérias (ouverte de 12h00 à 13h30, et de 17h à 18h30), un « convenient store » (supérette que l’on trouve partout dans la rue et ouverte à toute heure de la nuit). Il y a également une salle de travail et une laverie. 

Cependant, il y a un couvre-feu de 1h00 à 5h00 du matin et il est interdit de cuisiner dans sa chambre ou de rapporter de l’alcool sous peine de sanctions.

 

Conseils Pratiques

 

Logement

1050€ le semestre avec repas inclus matin, midi et soir

Nourriture

Cafétéria : Entre 1,60€ et 3,30€ (soit 2000/4000 wons coréens)

Wifi

Wifi présente dans les chambres mais faible connexion

Transports

Métro (fermeture aux alentours de 00 :00): 80ct (2x moins cher qu’en France) – carte rechargeable soit environ 15€/mois

Téléphone

Forfait Internet + Appels + sms (wifi presque partout, possibilité d’utiliser KakaoTalk », le what’s app coréen): 25€/mois 

 

Budget

 

Logement

262€

Wifi

Routeur : 20€

Lessive

6,4€

Transports

15€

Forfait téléphonique

25€

Loisirs

100€

Total par mois

428,4€

Rapport d'expatriation : Patrick-Sean William-Tenenbaum Arthur PUICHAUD Charlie PORTE Valentin LE BOURLOUT

 

N'oubliez-pas d'aller voir

 

Idée visites :

Seomyeon

Nam-Gu

Gwangali Beach

Haeundae Beach

Idées voyage :

Chine

Japon

 

Trouver un stage en Corée du sud 

 

http://www.alzea.org/stage-a-l-etranger/coree-du-sud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>