Nicolas Ghesquière, une nouvelle ère

Il est presque 11 heures, ce matin du 5 mars, et, dans les coulisses en ébullition, Nicolas Ghesquière est fait roi par toute une industrie. Hommage qu’il reçoit avec maîtrise et politesse. A 42 ans, juvénile beau gosse aux allures de « garçon d’à-côté », il vient de présenter sa première collection de prêt-à-porter féminin pour la maison Louis Vuitton. Soit la plus importante marque de luxe du monde, navire amiral du leader mondial du secteur, le groupe LVMH. Dans le genre « rendez-vous », on fait difficilement plus grand. Bernard Arnault, le propriétaire, est déjà venu incliner sa haute silhouette devant « Nicolas », ainsi que sa fille, la blonde Delphine, 39 ans, directrice générale adjointe de la maison, au passage de laquelle tous les regards se lèvent. Ce jour-là est aussi le sien. C’est elle qui a « facilité » l’arrivée de Ghesquière chez Vuitton. Sans que personne ne le dise – dans ce milieu où les mauvaises langues sont légion, chaque parole officielle est passée à la moulinette des directions de la communication -, Delphine Arnault vient ici de quitter son statut d’héritière. Et de devenir majeure. Centrale en tout cas. Avec l’arrivée de Ghesquière, elle parachève la constitution d’une étincelante écurie de créateurs : Raf Simons chez Christian Dior, Riccardo Tisci chez Givenchy, Phoebe Philo chez Céline. A l’exception de Karl Lagerfeld chez Fendi, c’est l’avènement d’une génération de quadras discrets, concentrés, consacrés. Et le groupe LVMH change au passage spectaculairement d’image : c’était la World Company ultime, un grand méchant loup accusé de vouloir croquer le Petit Poucet Hermès, c’est devenu le siège de tous les talents. Tout cela est évidemment matière à débat mais, ce jour-là, les quelque 1 200 invités quittent l’immense bâtiment de verre dressé dans la Cour carrée du Louvre avec l’impression que quelque chose a changé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>