L’impact de deux hommes : Bernard Arnault et Marc Jacobs

Au fil des années, le Français parfait ses créations et ses différents bagages à main conquièrent le monde entier. Il faudra cependant attendre 1989 et l’arrivée d’un homme, Bernard Arnault, pour voir la société se lancer progressivement dans d’autres domaines que la maroquinerie. La concrétisation de cette initiative du nouveau P-DG du groupe Louis Vuitton, pour l’horlogerie, verra le jour en 2002, avec le lancement de la première collection de montres Louis Vuitton, baptisée Tambour. Cette première ligne, dessinée et ainsi nommée en hommage à la première montre miniature créée en Occident en 1540, marquera l’empreinte de Louis Vuitton sur le secteur de l’horlogerie de luxe. Équipée du mouvement LV 277, Tambour peut contenir jusqu’à une centaine de pièces, et sera dans les années qui suivent déclinée en différentes unités, comme le modèle Tambour Mystérieuse en 2009, qui présente une réserve de marche de plus de huit jours, ou le modèle Tambour Spin Time en 2010. Si elle reste la collection phare de Louis Vuitton, Tambour n’est cependant pas la seule à avoir été créée. Un autre homme important du groupe, le New-Yorkais Marc Jacobs, recruté en 1997 pour redynamiser l’image de la maison Louis Vuitton, sera à l’origine d’une autre gamme, la collection Emprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>