Meier Project

Le coût de la vie en Israël

La Banque d’Israël l’a confirmé,  le coût de la vie est plus élevé ici qu’ailleurs, notamment si l’on prend en compte les différences de niveau de revenu. Les prix élevés en Israël sont le résultat de la combinaison d’un shekel fort avec l’absence de concurrence sur le marché de certains produits de base. La Banque d’Israël a relevé aussi des écarts de prix importants dans d’autres secteurs économiques, comme notamment l’hôtellerie et la restauration.

Protestation social

Les trois facteurs de hausse ;

En 2008, l’écart de prix du panier de base de la ménagère était de 15 % entre Israël et les pays à revenu par tête semblable. Pour certains produits, l’écart atteint 30%, comme le lait, le poisson et les boissons non alcoolisées.

La Banque centrale avance trois explications à l’écart des prix de l’alimentation qui existe entre Israël et les principaux pays occidentaux:

- l’absence de concurrence: la plupart des marchés de produits de consommation courante sont constitués de monopoles, notamment la filière des produits laitiers;

- une TVA élevée: contrairement aux pays étrangers, il n’existe pas en Israël de taux de TVA réduit pour l’alimentation (fruits et légumes exceptés), ce qui renchérit les prix à la consommation de 16%;

- un shekel fort: en comparaison à un euro plus faible, le renforcement du shekel renchérit le coût de la vie. La Banque d’Israël a calculé que l’écart des taux de change euro/shekel va provoquer en Israël un renchérissement de 10% au cours des trois prochaines années.

Les économistes de la banque centrale ont constaté aussi que la réduction des droits de douane favorise la baisse des prix. Ils en donnent pour preuve le secteur de l’habillement et chaussure dont les prix se sont stabilisés à un niveau moyen du fait de la concurrence étrangère.

La Suisse du Proche-Orient

Les experts de la banque centrale ont également contrôlé les prix de l’hôtellerie et de la restauration. Leur conclusion est sans appel: en comparant les pouvoirs d’achat des différents pays occidentaux, les experts sont arrivés à la conclusion que les prix que les Israéliens paient pour les services hôteliers sont supérieurs de 30% à ceux existant en Suisse.

En revanche, la Banque d’Israël souligne un secteur qui a connu une baisse des prix significative au cours des dernières années: les télécoms. Jusqu’en 2008, les services de télécommunication étaient moins chers en Israël que dans les pays de l’OCDE, même si entre 2009 et 2011, les prix ont connu une tendance à la hausse. Mais il est vrai que pour un service tout compris pour téléphone, internet le tout en illimité les familles ne paient pas plus de 99 shekel par personne, c’est-à-dire 20 euros.

Mais hormis le coût des transports, des activités, de la nourriture qui est aussi élevé qu’à Paris par exemple le plus impressionnant est le prix des logements. Il est extrêmement difficile voire impossible lorsqu’on est étudiants de se loger à Tel-Aviv. Il faut compter 1200 euros par mois pour un appartement de 30 mètres carrés.  Et à l’achat il faut compter 8000 euros du mètre carré, et parfois beaucoup plus dans certain quartier.

Immeuble luxueux Tel-Aviv

Les programmes d’immeubles luxueux  se développe dans toute la ville et les immeubles poussent à une vitesse impressionnante, mais le plus impressionnant dans tout cela, c’est que les appartements sont déjà vendu avant même que les immeubles soient construits.

httpv://www.youtube.com/watch?v=nj-lPJt3_SU

Le constructeur israélien Berggruen Residential a vendu lors du dernier salon de l’immobilier à Paris, 3 appartements dans sa nouvelle tour Meier, sur l’avenue Rothshild de Tel-Aviv. Montant de la vente: 10 millions de dollars (ou précisément 34 millions de shekels).

Un appartement de 393 mètres carrés avec deux balcons de 12 mètres carrés au 18e étage a été vendu pour 17 millions NIS. Un appartement de 273 mètres carrés 273-avec un balcon de 12 mètres carrés au 18e étage a été vendu pour 11,3 millions de NIS. Un appartement de trois pièces au deuxième étage a été vendu pour 5,5 millions de NIS. Meier Project

Le plus grand constructeur israélien, Africa Israel, propose actuellement des appartements luxueux et magnifiques dans la capitale de l’Etat Juif, Jérusalem. Le projet de la rue Kook propose certainement ce qu’il y a de meilleur sur le marché actuel. Avec leurs appartements de 2 à 6 pièces, situés dans l’un des plus beaux quartiers de la ville, un club privé, un agent de sécurité 24/24 et 7/7,  des parkings privés, etc… Les prix ici aussi s’envolent mais les acheteurs sont là.

4 réflexions sur “ Le coût de la vie en Israël ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>