Projet Professionnel

 

Parcours depuis le Bac

 

Après un baccalauréat ES mention bien et quelques concours passés, j’ai intégré l’IPAG Business School, Grade Master à Paris pour une durée de 5 ans. Cette école m’avait plu depuis le jour où j’ai vu le stand IPAG au salon de l’étudiant : un établissement qui vous permet de partir à l’étranger pendant 1 an, vous donne l’opportunité d’avoir plus de 24 mois d’expérience en entreprise et à la clé : un réseau et même plus une famille. Arrivée à l’IPAG, mes premières années scolaires étaient générales : comptabilité, marketing, statistiques, management et l’enseignement des langues était dispensé. A ma grande surprise, je me trouvais pendant 2 ans dans le top 5 de ma promotion. Dès les premiers mois, j’ai décroché un stage chez Darty à la Madeleine : premières expériences et découvertes du monde du travail assez intensives. Puis en deuxième année, j’ai effectué mon stage dans l’association Immeubles en Fête. Je devais organiser la Fête des Voisins avec une équipe de 5 personnes : au début du projet, je devais appeler les bailleurs et les mairies pour les convaincre d’adhérer au projet pour l’année 2014. Puis, j’ai dû organiser la partie logistique de l’évènement : concevoir le bon nombre de ballons, de t-shirts et de produits dérivés ; ils devaient arrivés en bonne quantité et à la bonne adresse dans un temps limité. Je découvrirai alors les bases de la logistique. L’été 2014 s’écoule et les valises se pressent devant ma porte. Grâce à mon classement, je partais au pays des matins calmes c’est à dire en Corée du Sud pendant 5 mois. Quelle chance j’avais ! Premier séjour en Asie, découverte d’une nouvelle langue, enseignements divers sur les spécificités continentales et découverte de la culture locale. Comme vous l’avez compris, l’Asie m’a touché en plein cœur suite aux différents voyages effectués lors de ce semestre : Japon, Chine, Taïwan… Je décidai alors de continuer ce voyage dans le Sud de l’Asie en m’engageant dans un projet humanitaire pour une durée de 5 mois en Thaïlande. Je fus alors enseignante pour des enfants de 5 à 12 ans. Moi, professeur d’anglais ? Alors que j’avais difficilement atteint le score de 540 au TOEFL cette expérience m’a permis de revenir à Paris et d’obtenir un TOIEC à 920. Première année de master et choix suivant la logique de mon expérience : M1 Commerce International & Logistique. Cette année fut la plus enrichissante grâce aux cours dispensés : Supply Chain, gestion des stocks, International Business Law, TOIEC, Appel d’Offres et Achat. Je fus alors prise pour un stage de 6 mois chez Intermarché. Mes missions étaient alors diverses suite à la confiance que mon responsable m’octroya : une mission différente tous les 2 mois, gestion des douanes, gestion des moyens de transports et des moyens de paiement. Ce stage m’a permis de découvrir la grande distribution mais aussi la logistique internationale. Dernière année de master, spécialisée en Supply Chain et économie circulaire. Des notions très importantes qui m’ont permis de m’engager plus que jamais dans l’écologie, l’environnement, les notions de la RSE… Pour clore ces 5 années merveilleuses, en avril 2016 je recevais un appel du groupe L’Oréal. Mon alternance allait donc se dérouler dans l’une des entreprises les plus connues dans le monde et dans la cosmétique. Mes missions étaient alors complétement différentes de ce que j’avais pu voir au préalable : formation et communication autour d’un nouveau projet tourné vers l’informatique mais aussi au cœur de métier : le TMS.  Mes compétences n’ont fait qu’accroître grâce à une création de kit de formation m’aidant à maîtriser l’outil informatique et aussi une formation à distance et sur place en trois langues qui m’a permis d’être à l’aise en public, d’apprendre à m’exprimer et d’adapter mon discours à un auditoire.

 

Objectifs et perspectives à court terme

 

Actuellement, j’attends pour la confirmation d’un poste dans le groupe l’Oréal. J’ai opéré les démarches nécessaires pour continuer mon projet dans mon entreprise actuelle à mon poste ou à un poste différent. J’ai également postulé à plusieurs autres offres d’emplois afin d’avoir d’autres opportunités dans le cas où le groupe de cosmétique ne prolongerait pas mon contrat. Je suis également en train de prendre des cours d’espagnol pour améliorer mon niveau actuel. Un autre de mes objectifs à court terme serait de partir effectuer une mission à l’international grâce au projet de VIE. Je postule également pour ce type de programme.

 

Secteurs et entreprises cibles

 

Après avoir travaillé dans plusieurs secteurs (cosmétique, grande distribution, sociale), ma préférence reste celui du cosmétique, car à mes yeux, il est important d’aimer le secteur dans lequel nous travaillons. Actuellement, je postule pour rester dans le groupe L’Oréal. Les entreprises telles que Clarins, Nuxe ou Kiko pourraient m’intéresser. Cependant, le secteur agro-alimentaire et alimentaire m’attirent particulièrement, du côté des fournisseurs et non des distributeurs, comme l’entreprise Danone ou Unilever. Après une expérience dans la grande distribution, du côté des grands magasins, qui m’a permis d’apprendre énormément sur mes capacités et certaines de mes compétences, je ne souhaite pas renouveler l’expérience dans l’une de ces entreprises.

 

Spécificités et points forts de mon profil

 

Difficile de faire l’analyse de soi après 5 ans d’expérience.

  • Grâce à l’IPAG, j’ai à mon compteur plus de 2 ans et demi de stages dans le monde de l’entreprise : Darty, Immeubles en Fêtes, Projects Abroad, Les Mousquetaires/Intermarché, L’Oréal et pour finir les CDD concernant les jobs d’été.
  • Je maîtrise également 3 langues : le français, l’anglais et l’espagnol ; le coréen et le russe m’ont été enseignés en tant que débutante. Je maîtrise également le Pack Office validé par la certification Microsoft en 2016.
  • Mes expériences m’ont permis d’être très à l’aise à l’oral et de savoir adapter mon discours à chacun de mes interlocuteurs. J’ai appris également à former un auditoire.
  • Lors de ces 2 ans et demi d’expérience j’ai pu travailler : face-à-face avec les clients (Darty et Alexander Wang) et en back-office. J’ai été sur un projet (L’Oréal et la Fête des Voisins) en complément j’ai travaillé en tant qu’opérationnel (Intermarché).
  • Mon expérience à l’étranger m’a permis d’ouvrir mon esprit sur les différences culturelles et aussi sur les manières de travailler. Cette expérience m’a permis d’être à l’aise en public et de mener des réunions.

Expériences actuelles

L’Oréal

 

Lors de mon alternance chez L’Oréal, j’ai été confrontée à de nouvelles missions et à d’autres qui complétaient mes différentes expériences. Avant cette année, mon stage chez Intermarché m’avait permis de comprendre la Supply Chain internationale : les transports et leurs gestions. Ces connaissances m’ont apporté une certaine logique dans mes missions sur le TMS. Chez Intermarché, nous utilisions quotidiennement le logiciel DDS Shipper, outil utilisé également par l’Oréal.

Concernant ma mission humanitaire en Thaïlande, où je devais enseigner l’anglais à des jeunes enfants, cette expérience a renforcé mon aisance à l’orale, en anglais, et aussi à adapter mon discours à un auditoire multiple.

Cette expérience dans le groupe mondial m’a permis de découvrir de nouvelles tâches comme la création d’une newsletter qui demande une certaine rigueur, créativité et un esprit critique. La création d’un site interne m’a permis de comprendre la logique informatique, l’alimentation et l’animation d’un réseau. Suite à mon apprentissage, j’ai pu mener à bien la partie formation de mon alternance : création d’un kit de formation (guide utilisateurs, vidéos, FAQ) mais aussi formation à distance et sur site.

 

Résultats

 

Les résultats de mon apprentissage ont déjà été évoqués précédemment. Mes grandes réalisations concernent le kit de formation que j’ai créé et rédigé en trois langues pour les transporteurs puis pour les utilisateurs l’Oréal, la newsletter qui est écrite en anglais tous les trois mois et distribuée à plus de 300 personnes. La formation des utilisateurs (responsable des transports et des entrepôts, les transporteurs, etc.) sur site et à distance avec des expériences telle que celle de la France ou la République Tchèque, cette mission fait partie de mes résultats visibles. La création, l’alimentation d’un site internet interne et l’animation d’un réseau pour le projet TMS et aussi pour le service transport et douanes. Pour conclure, l’aide et le support dans l’organisation de séminaires avec ma N+2, Mme Weber, m’a apporté de nouvelles compétences.

 

Liens avec l’IPAG

 

L’IPAG Business School m’aura appris beaucoup de choses durant ces 5 dernières années. Concernant les enseignements, j’ai appris pendant les deux premières années des bases commerciales telles la comptabilité, les statistiques, les ressources humaines et le marketing. Ma troisième année, année d’expatriation, m’a ouvert l’esprit concernant la culture, l’enseignement et la maîtrise des langues. Mes deux années de masters m’auront appris énormément sur la logistique, le commerce international et l’économie circulaire.

Le lien concernant mon apprentissage et mon mémoire réside dans le titre de mon sujet : Quels sont les facteurs d’influence lors d’une implémentation d’une nouvelle solution informatique ? Une approche multifonctionnelle. La première partie, celle des chercheurs, m’a permis d’éclaircir certains points de mon travail actuel, surtout sur la partie du Change Management. La partie concernant les experts, la deuxième, était une suite d’interview de tous les intervenants cadres de mon apprentissage : service IT, éditeur, responsable de projet, chef de projet TMS côté client…

Pour clore, les liens entre mon expérience actuelle et mes aspirations peuvent être décrites de la sorte : je souhaiterai travailler à l’international, suite à ce travail où j’ai pu interagir avec des personnes de l’organisation situées à l’étranger. Je souhaiterai également travailler sur un projet IT/Logistique et découvrir de nouvelles notions en Supply Chain pour approfondir mes connaissances.

 

Conclusion

Je souhaite remercie l’IPAG pour les différentes opportunités au cours de ces 5 dernières années ainsi que les professeurs. Un grand merci à Mme Bonet, pour son soutien, durant cette année de master. Je voudrai remercier mon responsable M. Raynaud pour sa confiance. Pour finir, un immense merci à ma famille et mes amis qui m’ont suivi et épaulé durant toutes ces années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>