27 novembre 2016

Ski Alpin et Ski Nordique

Que sont le Ski Alpin et le Ski Nordique?

1. Le ski alpin

En ski alpin, les skis sont fixés aux pieds par l'intermédiaire de chaussures rigides attachées à des fixations de sécurité. En général, on utilise également une paire de bâtons. Le ski alpin se pratiquant uniquement en descente, il est généralement pratiqué dans des stations offrant desremontées mécaniques. En compétition, le ski alpin se compose de cinq disciplines :

  • Le Slalom

Les parcours de slalom sont les plus courts, mais ils comportent le plus grand nombre de portes et les portes les plus étroites. Il faut passer entrechque porte le plus rapidementpossible sans en manquer une au risque d'être disqualifié.L'épreuve comporte deux manches disputées sur des parcours différents. Le skieur qui obtient le meilleur temps additionné des deux manches remporte l'épreuve.

  • Le Slalom Géant

Le slalom géant,est une discipline technique comme le slalom mais qui est plus rapide. Les portes sont composées de deux piquets reliés par une banderole de couleur bleue ou rouge et sont moins nombreuses et plus espacées, ce qui permet de prendre plus de vitesse. Les règles sont les mêmes qu'au Slalom.

  • Le Super-G

Le Super-G est, avec la descente, une des deux disciplines de vitesse. Les portes sont quasiment les mêmes que celles du slalom géant et de la descente. C'est un compromis entre la descente et le slalom géant, ce qui le rend plus technique que la descente mais plus rapide que le slalom géant. Les portes sont encore plus espacées qu'au Géant.

  • La Descante

La descente est la plus vieille discipline sportive du ski alpin. Ses parcours sont les plus longs des épreuves de ski alpin. La descente combine la vitesse à l'état pur, une maîtrise technique et un courage à toute épreuve. Aujourd'hui, les descendeurs atteignent dans leur course des vitesses de pointe de plus de 140 km/h. Le dénivelé est de l'ordre de 800 m à 1 100 m pour les hommes et de 500 m à 800 m pour les femmes, les portes sont très larges. Le temps à l'arrivé détermine le classement.

  • Le Combiné

Autrefois, seul le combiné descente-slalom comptait. Puis, les disciplines ont été séparées, avec des titres décernés pour la descente, le slalom, et le combiné de ces deux disciplines. Désormais le combiné – renommé Super-combiné – est une discipline à part entière puisque les participants doivent réaliser une manche de descente puis une manche de slalom dans la même journée. Le total cumulatif des chronos des deux manches détermine le classement final.

 

2. Le ski Nordique :

Lorsqu'on parle de ski Nordique, on parle de toutes les disciplines où le talon n'est pas fixé au ski, il existe différentes discipline :

  • Le ski de fond :

Le ski de fond se pratqiue sur des terrains plat ou vallonnés, c'est une discipline d'endurrance. Les skis sont beaucoup plus fin que les skis alpins. Le but étant d'avancer soit dans des traces faites préalablement soit en dehors de ces traces.

  • Le saut à ski :

Le skieur saute depuis un tremplin. Il est noté à la fois sur la longueur du saut effectué et sur la qualité de sa réception. La taille des tremplins peut varier de quelques mètres à plus d'une centaine.

  • Le Biathlon :

Le biathlon est la combinaison du ski de fond et du tir à la carabine, différentes compétances à allier pour être le plus rapide au ski sans faire de faute au tir.

  • Le combiné Nordique :

Il s'agit de la combinaison du saut à ski et du ski de fond, un nombre de point est attribué en fonction du temps réalisé en ski de fond et de la performance réalisé en saut à ski.

 

Alexis pinturaud

Alexis Pinturault, médaillé de bronze aux Jeux Olympique de 2014 au Slalom Géant

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>