9 novembre 2017

Parcours culture et découverte – Ecole de magie

Lors de ma première année à l’IPAG, j’ai eu l’occasion de participer à un parcours culture et découverte, et c’est au premier semestre de deuxième année, que nous avons l’occasion de continuer ce parcours, et d’ainsi choisir une nouvelle discipline.

Pour rappel, ce parcours culture et découverte a pour but de sensibiliser les étudiants de l’IPAG à d’autres disciplines que celles de la gestion. Il nous permet avant tout d’acquérir des connaissances dans des disciplines artistiques, culturelles ou encore gastronomiques. De ce fait, ce dernier nous sera bénéfique afin d’éveiller notre curiosité et notre esprit critique.

L’année dernière, j’ai eu la chance de d’effectuer mon parcours au sein d’une école de cirque ; et cette année, j’ai choisi de découvrir un nouveau domaine : la magie.


book-1012275_960_720   

A vrai dire, je n’ai jamais eu l’occasion de m’intéresser aux dessous et secrets de cette discipline, je préférais garder cet aspect magique, et non d’être déçue en connaissant certaines vérités ; car la magie reste une activité qui bluffe et impressionne lorsque l’on nous la présente.

images

Toutefois, ce domaine intrigue lorsqu’on grandit, et je me suis intéressée à ses dessous et secrets. Nous avons donc été accueillis dans une école de magie parisienne, qui est en réalité également un musée que nous avons eu la chance de visiter, et d’y voir une représentation d’un magicien mondialement connu. Ce musée est un lieu insolite, et fascinant, qui nous fait retomber en enfance, rempli de merveilles et d’illusions d’optique.

1299688423384

Mon parcours s’est déroulé en six séances : nous avons eu la chance de découvrir à chaque séance un nouvel univers, et de nouvelles manipulations, que ce soit les balles, les cordes, les anneaux chinois, ou encore divers tours avec des cartes à jouer. Faciles d’apprentissage, ces tours sont tout aussi surprenants, d’autant plus lorsqu’ils sont bien présentés.c5e7e3ea70cb408d4b110831cc8b0b0e--miracle-tour

Ce que j’ai pu apprendre au sein de ce parcours, c’est que la magie repose plus sur la mise en scène des tours que sur la technique en elle-même. Le spectateur doit être transporté dans l’univers du magicien, afin que le spectacle soit de plus belle et d’autant plus fascinant et impressionnant. La magie est un art qui se pratique avec beaucoup de travail et d’entrainement, rien est acquis en une seule fois, chose que j’ai pu découvrir, au travers des différents tours que j’ai appris.

La dernière séance était consacrée à une mise en scène : nous devions faire un spectacle, et présenter chacun le tour que nous avions choisi, et se mettre vraiment dans la peau d’un réel magicien. A travers cette dernière séance, nous avons pu voir les progrès de chacun, et son aisance à transporter son public, alors plus ou moins marquée.

Ce parcours m’a beaucoup appris sur moi-même et sur la magie. Je ne me pensais pas capable au début d’effectuer de genre de tours de magie, mais avec travail et entrainement, mon aisance et ma manipulation des objets est devenue naturelle. Faire de la magie n’est pas seulement le fait d’impressionner les autres ou de gagner de l’agent, c’est un réel échange, qui contribue à la construction d’une réelle relation, et permet avant tout de développer de réelles émotions avec son public.  

photo-30-01-2016-15-17-09

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *