16 mai 2017

Ipag XTREM

Dans notre cursus universitaire, l’Ipag nous propose un parcours totalement inconnu qu’est le parcours Ipag XTREM. Pendant une semaine, tous les étudiants sont invités à repousser leurs limites et développer leur dépassement de soi sur un parcours qu’ils auront choisi. Pour ma part, j’ai choisi le parcours VERTICALE 2, qui comprenait de l’accrobranche, de la randonnée ainsi que de la via ferrata. Je suis donc partie à Nice pendant quatre jours afin de faire ce parcours. J’étais à l’origine un peu rétissante à l’idée de ce que ce parcours allait bien pouvoir m’apporter de plus, mais j’ai découvert que cette expérience était bien plus enrichissante qu’elle ne le paraissait.

Une fois arrivés à Nice, nous avons été accueillis par les responsables des parcours, qui nous ont expliqué plus ne détail en quoi ces derniers consistaient. Après une nuit bien reposante au forum, nous sommes partis pour notre première journée accrobranche. Cet accrobranche était assez particulier, car le parcours que j’ai choisi (violet) associait à la fois parcours dans les arbres et via ferrata. Les premiers instants furent très éprouvnts, et je me demandais bien comment j’allais pouvoir terminer ce parcours, j’étais affaiblie par ce parcours très physique. Cependant, je n’ai pas oublié ce pourquoi j’étais là : dépasser mes limites. Alors, je me suis forcée à finir ce parcours, et tout était dans le mental.

accro

Le deuxième jour, nous sommes partis pour une très longue journée, puisque nous allions faire de la randonnée dans les villages perchés au dessus de Nice. Soleil et chaleur étaient au rendez-vous, le point de vue iconique et extraordinaire aussi. Cette randonnée a été pour moi la journée la plus épuisante de cet Ipag XTREM : les chemins n’étaient pas toujours très plats, il fallait beaucoup monter avec un soleil qui tapait. Je n’avais pas le choix, si je voulais rentrer il fallait que je marche, que je gravisse ces montagnes, et sans me plaindre. Ce fut difficile a plusieurs reprises, notamment quand le déjeuner approchait : nous avions faim, mais il fallait arriver au deuxième village perché avant de déjeuner. Mais j’ai réussi à me dépasser, et à arriver au bout de cette randonnée au sein de paysages magnifiques.

nice       nice é

Le troisième jour, nous sommes partis faire de la via ferrata. J’étais un peu terrifiée à l’idée d’escalader des montagnes, alors que le vide était derrière moi. Mais étonnement, j’ai adoré cette expérience, fournissant de sensations fortes. La vue était magnifique, cette escalade était extraordinaire, même si affolante et épuisante à certains moments.

la 3        la 4

Je considère que ce parcours me fut totalement bénéfique, j’ai découvert de nouvelles activités, de nouveaux paysages mais avant tout, je me suis découvert de nouvelles capacités à prendre sur moi en toutes circonstance, mais également à me dépasser et à repousser mes limites. Des capacités qui je pense, me seront plus que bénéfiques dans ma vie professionnelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *